Organiser un événement en pleine montagne, en haute montagne, à 10 km et 1H de piste et route (aller/retour 2H) des premiers commerces, nécessite un peu d’organisation.

Organising a meeting about digital technologies at 1800 m high is not a simple task. The first shop for goods is one hour away …and one hour back…

Monter à l’estive

Ceux qui prendront la peine de venir là-haut, que ce soit pour préparer les lieux quelques jours avant, que ce soit pour donner une présentation ( 2 salles de conférence, dans le fenil et dans l’étable…) ou un spectacle, ou tout simplement pour assister aux rencontres, auront mérité de bons gîtes et couverts. Le lieu des rencontres est dans et autour une ancienne maison d’estive construite en 1845, à près de 1800 m d’altitude, dans un site exceptionnel.

The strategic center of the event is an old summer farm, built in 1845, in an incredible landscape (look at the gallery in the wiki). We will fill 2 conference rooms: a hayloft, and a barn !

Jusqu’au milieu du XXème siècle, on montait à l’estive, “aux alpages”, avec gens et bêtes, pour les moissons du seigle ( parfois cultivé jusqu’à 2000 m d’altitude), pour les travaux d’entretien des champs et paturages, mais surtout pour que les bovins, ovins et caprins, mulets et chevaux profitent d’une herbe douce et verte, pour la fabrication de tout ce qui fait vivre dans les périodes moins propices aux activités d’extérieur, pour l’entretien des granges et bergeries qui abritaient du foin pour l’hiver.

Until the middle of the XXeth century, farmers used to move there after the spring, to keep all animals in summer pastures and to harvest the rye, grown until 2000 m high, a survival of the nomadic times. Everything was done in summer to prepare a hard autonomous winter : food, materials, herbs for health, tissus, animal care, repairing and building houses, cooking  the pink plaster ( the architectural speciality of the region), wood works for heat and materials, but also social events and youth gatherings.

Intendance /  Food

Il n’y a pas de route pour monter aux rencontres, mais des sentiers balisés (en jaune). Une piste à peine carrossable arrive cependant à 15mn de marche, pour les transports de nourriture et de matériel, pour les visiteurs handicapés, reste ensuite à pousser  les brouettes par le sentier muletier…. Le premier commerce est à 10 km, à quasiment une heure de route et de piste. Voilà pourquoi nous devons prévoir au mieux l’intendance, d’autant plus que nous comptons manger uniquement les produits de la vallée (impossibles à trouver dans le commerce sus-cité) et que leur commande doit se faire longtemps à l’avance pour de bonnes quantités : légumes, fromages, fruits, pains, céréales, viandes, boissons. Le flux tendu est inconnu en haute montagne, comme dans toute situation où il faut regarder l’avenir pour bien vivre son présent. Voilà pourquoi…

There is no road to join the house, but mountain landpaths with yellow marks. There is a very bad track at 15 mn trekking of the house, where some good cars, high on wheels, will climb to furnish us the food and materials. It’s also the road for disabled people ( we will manage the lifts). We will manage to be the most autonomous possible: having the good quantities of food, drinks, equipements. We will cook the best products of the mountains.  That’s why we need that you subscribe if you want to join us there

…. s’inscrire pour monter à Estive Numérique est nécessaire.

  • Si vous comptez venir aux rencontres du 20 au 26 juillet… if you want to go to the meetings….
  • Si vous comptez participer aux travaux de préparation des rencontres, à partir du 12 juillet, puis aux rencontres du 20 au 26 juillet /  if you want first to help us setting the camp …

INSCRIPTIONS/REGISTRATION HERE